Quand une femme gagne plus que son partenaire, dans la relation il y a un nouveau facteur de stress.

Traditionnellement, c'est à l'homme de faire rentrer l'argent dans la maison. Il s'agit d'un modèle culturel, qui décrit l'identité masculine et féminine, le modèle que nous avons appliqués automatiquement, en dehors de la conscience. Alors, quand la femme est celle qui rapporte de l'argent dans la maison, les identités homme et femme et les attentes dans leurs rôles sont menacées.

Dans le modèle traditionnel, l'argent confère à l’homme l’autorité (reconnue par les deux partenaires), d’exercer le pouvoir. Quand les choses changent, tout ce que l’argent symbolise - valeur, statut, pouvoir et potentiel pour l'indépendance - devient un problème caché, dans lequel l'argent change les gens.

Dans chaque société il y a certains stéréotypes qui exercent une forte influence sur le comportement de ses membres. Un de ces stéréotypes dit qu’une femme forte est moins féminine, désirée, attractive que d'autres. Lorsque un homme qui réussit est félicité pour ses réalisations, une femme avec succès a peur de perdre l'amour de son mari, ses enfants et parents. Il y a même une interdiction de niveau religieux à gagner plus que son mari ou son père. En outre, les normes sociales disent que quelque chose ne va pas chez un homme si sa femme gagne plus d'argent que lui.

Les femmes qui travaillent ont reconstruit la définition de la féminité. Les hommes répondent plus difficilement au changement de rôles des femmes, en grande partie parce que leurs privilèges et avantages en terme de réussite et de pouvoir social sont menacés. L'idée qu'une femme puisse gagner plus qu’eux menace l'identité masculine traditionnelle.

La valeur traditionnelle d’un homme consiste en ce qu’il fait et pour combien. Quand la femme gagne plus, il se sent sans importance, souvent anxieux, acquiert le sentiment que son mariage lui-même est menacé… Le principe de la relation ne lui apparaît plus applicable, c’est à dire la protection financière, que son statut doit lui conférer. Il doit maintenant réinventer une nouvelle plateforme sur laquelle baser la relation.

Seul un homme mature - psychologiquement parlant - peut se sentir à l'aise avec une femme qui gagne plus. Il est très typique que l'homme se compare avec son épouse. Ce qui entraîne une tendance à diminuer l'autre. Il voit son partenaire comme un adversaire. Il commence à lui trouver des failles juste pour se sentir mieux dans sa peau. C’est particulièrement dangereux, parce que les hommes évoluent déjà dans un monde très concurrentiel.

Quand un homme ne se sent pas assez en sécurité, il peut devenir hostile, sans attribuer sa colère directement au fait que son partenaire gagne plus. Il peut saboter son succès, soit directement – en ayant une aventure - ou, plus subtilement - en refusant de participer aux affaires de la maison ou de prendre soin des enfants. Une autre façon de réagir à la réussite de son épouse est de ne le pas la soutenir ou la féliciter. Malheureusement, les hommes ne sont pas éduqués pour partager le pouvoir. Et ils ont des difficultés à soutenir et accepter les nouveaux rôles des femmes sans se sentir menacés dans leur masculinité.

Non seulement l'identité masculine est alors menacée, mais aussi celle des femmes. Les femmes doivent faire face à la confusion, la résistance et la rébellion de leur partenaire, ainsi qu’à leur lutte interne. Aucune femme n'aime que ce soient elles qui gagnent plus, au contraire, elles se sentent en colère, exploitées et pensent que l’ homme devrait gagner plus.

Ces femmes ont des sentiments de culpabilité. Et souvent, ces sentiments sont rejetés sur elles par d'autres - parents, amis, collègues. Les femmes sentent souvent qu'elles doivent "payer" pour leurs réalisations. Beaucoup d’entre elles acceptent le partage disproportionné des responsabilités du ménage, et aussi ce qu'on appelle le "deuxième travail".

Beaucoup de couples sont pris dans la lutte pour l'argent. L'argent donne le pouvoir de prendre des décisions, qui concernent où et comment vivre, et comment dépenser cet argent. Quand les femmes gagnent plus, les deux partenaires sont ambivalents concernant le pouvoir des femmes. Tous deux essaient de le cacher. Il est presque comme un secret qu'ils partagent, mais il revient souvent à la lumière. Elle peut être critique, en colère contre lui de ne pas gagner assez, et essaye de le rendre meilleur : « tu n’es pas assez professionnel, si tu t’habilles autrement ... ». Il est en colère et commence à s’opposer . Souvent, ils se disputent par rapport à ce qu'elle veut qu'il fasse. Elle se sent abandonnée. Il s’éloigne. Et elle se sent trahie.

Celui qui gagne plus est toujours libre de choisir de partager le pouvoir. Mais ce n'est pas facile même pour un couple animé des meilleures intentions d’échapper a l’influence des stéréotypes culturels. Il faut 3 générations pour que ces changements culturels soient acceptés. Cependant, les thérapeutes de couple ont noté une évolution dans l'attitude des hommes envers les femmes qui ont du pouvoir, ce qui signifie qu'ils veulent un tel partenaire, et qu’ils acceptent de partager les responsabilités financières avec leur partenaire . La philosophie disant que l'homme doit être le principal responsable financier de couple va disparaître, bien que plus difficilement dans certains groupes que dans d'autres (par exemple, le groupe des américains italien).

Par rapport à l’évolution d’identité de rôle (féminin et masculin), il convient de prendre en compte plusieurs aspects, comme les suivants:

1. Chaque couple doit apprendre à établir la valeur de chaque partenaire sur une échelle dans laquelle ne participe pas seulement le pouvoir financier. L'essentiel est de voir la contribution de chacun à la relation comme précieuse, que cela soit élever des enfants ou faire carrière - indépendamment de la valeur monétaire attachée.

2. La relation doit être considérée comme un terrain commun où les deux partenaires ont une position égale et forment une équipe. C’est important de percevoir l'autre comme partenaire, ce qui implique la négociation. Et la négociation est souvent un travail difficile - d'autant plus difficile quand on reste mécontent.

3. C’est important que chacun puisse discuter ouvertement de son rôle dans la relation. En outre, il est essentiel que les deux partenaires aient la même vision de partenariat et discutent des problèmes quand ils surgissent, sans développer le ressentiment. Il faut choisir le temps de la discussion de telle sorte qu'aucun des partenaires ne soit stressé, fatigué ou contrarié. Et chacun doit assumer sa responsabilité pour une discussion honnête où exprimer leurs idées préconçues.

Dans certaines circonstances, il y a un lien entre le revenu du femme et la performance sexuelle du couple. Si le mari se sent sécurisé, le succès de la femme est ajoutée à la relation. Mais si chaque partenaire utilise l'argent comme un outil de pouvoir, alors les problèmes surgissent. Un homme peut se sentir castré s'il n'est pas celui qui rapporte de l'argent, et une femme peut ne pas se sentir attirée par son partenaire s'il n'a pas un succès semblable.

Donc, quand plus d'argent entraîne moins d'amour, que doit faire un couple? Une bonne idée est de suivre une thérapie où chacun peut apprendre à voir la valeur de l'autre en tant que personne et non pas seulement pour ce qu'il fait.

FaLang translation system by Faboba